#NoMoreCamps

— FAITES PASSER LE MESSAGE ! —

Demandons que l’aide internationale envoyée par nos gouvernements aux pays limitrophes des zones d'exil des réfugiés soit orientée vers des programmes durables dans les villes, qui évitent l’enfermement prolongé des réfugiés dans les camps, et qui bénéficient autant aux populations locales qu’aux réfugiés qu'elles accueillent.

Twitter
JE SIGNE

Sonia, Directrice Urban Refugees

Utilisez les réseaux sociaux pour partager la pétition en vous aidant des boutons ci-dessous.  

Facebook

Sinon, un simple copier/coller de ce lien :

urban-refugees.org/no-more-camps/ 

dans un email adressé à tous vos contacts, sera une aide déjà très précieuse !

                               

Attendu que la communauté internationale répond la plupart du temps aux afflux de réfugiés par la création de camps "temporaires" dans les pays limitrophes des crises, camps qui se maintiennent en réalité des années et que les populations en exil évitent soigneusement car n'offrant d'autres perspectives que la stagnation, la violence et le désespoir ;

Attendu que plus de 60 % des réfugiés dans le monde préfèrent désormais tenter de trouver une nouvelle vie en ville, mais que le manque de préparation, de structures et de prise en charge sur place, associées à l'illégalité de leur situation, les maintient dans une précarité extrême d'où ils tombent facilement entre les mains d’exploitants et de passeurs les incitant à dépenser leurs derniers deniers pour continuer, au péril de leur vie, leur périple vers l'Europe et d'autres parties du monde ; 

Attendu que les conflits et persécutions qui ont lieu dans de trop nombreux pays du globe poussent des millions de familles à l'exil, et qu'il est inacceptable que ces populations qui cherchent à rebâtir leur vie n'aient le choix qu'entre des campements misérables, qui se maintiennent des années et où certains restent toute leur vie, et une fuite perpétuelle de pays en pays mettant leur vie et celle de leurs enfants en danger, faute d'accueil dans une ville proche ; 

Attendu que cette situation dramatique a déjà été signalée par l'UNHCR, qui en juillet 2014 a proposé un programme ambitieux et salutaire d'alternatives aux camps, appelant notamment à la transformation des camps existants en des installations durables dans les pays d’accueil, transformation qui n’a toujours pas vu le jour;

Votre signature est indispensable pour convaincre la communauté internationale de modifier sa gestion de la crise des réfugiés actuelle

 PARTAGEZ !

Merci

par avance pour votre aide dans notre action pour éviter les drames humains que les millions de réfugiés dans le monde expérimentent chaque jour, et offrir aux populations qui fuient les conflits et les persécutions des conditions dignes et pérennes pour bâtir une nouvelle vie.  

Nous vous demandons d'orienter l'aide internationale envoyée aux pays limitrophes des zones d'exil vers le développement de programmes fructueux et durables dans les villes qui offrent une vraie alternative aux camps et qui bénéficient  tout autant aux populations locales qu'aux réfugiés qu'elles accueillent. 

                                                        

Pétition à la communauté internationale

 Non au maintien prolongé des réfugiés dans les camps, oui à l'amélioration de leurs conditions de vie dans les zones urbaines!

L'association Urban Refugees agit pour améliorer les conditions de vie des populations réfugiées et déplacées dans les milieux urbains et augmenter leur visibilité au niveau international. Pour en savoir plus sur notre travail, ou soutenir nos actions, rendez-vous sur urban-refugees.fr

© CC United Nation Photo /  DFID

Sign in english

ENGLISH VERSION

Vos données ne seront utilisées que dans le but de vous tenir informé(e) du travail de notre association

Organisations co-signataires :

Si vous souhaitez signer en tant qu'organisation, écrivez à contact[a]urban-refugees.org

Please correct the following errors: